La réglementation touchant l’audiovisuel doit être étendue aux services de streaming, recommande la Commission fédérale des médias (Cofem) dans son dernier rapport. Les plateformes de streaming accroissent la concurrence et la variété de l’offre, notamment dans le secteur du divertissement, mais ne sont actuellement pas soumis aux mêmes règles que l’audiovisuel. Par souci d’équité, la Cofem demande donc que la réglementation existante soit étendue à ces services. Comme dans l’Union européenne, les services de streaming devraient à l’avenir remplir un quota de 30% de contenus européens. En outre, ils devaient investir 4% de leur revenu brut dans la réalisation de films suisses.